Accès

Poèmes pour un amour perdu...

30 sep. 07, 11h32

Voici quelques poèmes trouvés sur le net...

Ils représente ce que je vie en ce moment…et du déjà vécu également ...

Surement qu'ils viendront chercher de vieilles émotions en vous aussi …

 

Amour perdu

Je me souviens jour après jour
De ces belles  heures d'amour,
Tu m'as appris ce qu'était la confiance
Et aujourd'hui j'ai besoin de ta présence.

Malheureusement tu n'es plus là,
Et ça me fait mal car je ne te vois pas.
Souvent tu m'as fais rire
Mais aujourd'hui il ne reste que des souvenirs.

Tous ces souvenirs ne te remplacent pas,
Moi, j'aimais quand tu me prenais dans tes bras,
J'aimais aussi sentir la chaleur de tes lèvres
quand elles se posaient sur moi.
J'ai réellement besoin de toi,
Je t'aime …

Voici le pourquoi de ce poème…

 

Laissez-la

Laissez-la tranquille avec ses souvenirs
Elle ne sait plus comment déployer ses ailes
Laissez-la rentrer sagement chez elle
Et"dealer" avec sa mémoire, son linge, ses tiroirs
Ce n'est qu'une peine; ce n'est qu'une peine perdue
Bientôt ça ne saignera plus; bientôt ça ne fera plus mal
Laissez-la choisir la fin de l'histoire
Et pardonnez-lui si le soir elle a des idées noire qui la courtisent
Ne criez pas au secours; elle ne sait plus où elle s'en va
Un jour elle va se retrouver et va arrêter de se chercher
La lumière la frappera dans le dos, la touchera en plein coeur
Laissez-la douter du bonheur; laissez-la fermer ce livre, s'étonner
De nouveau quand le goût de vivre reviendra la surprendre
À la sortie du lit un peu pâle mais bien plus jolie
Elle s'émerveillera de savoir encore saluer le soleil

 

Tu me manques

Il y a des semaines que je ne t'ai vu
des jours ne finissant plus
des nuits interrompues
par le souvenir
de ton sourire
par la pensée
d'être avec toi, de te serrer
sans toi je ne suis plus rien
je ne suis que souvenir lointain de toi et moi main dans la main
je rêve du jour ou je te reverrai
pour voir si tu as changé
si on peut encore s'aimer
tout partager
ne plus pouvoir se séparer
une seule journée
a ne plus pouvoir respirer
si on est éloignés
se rapprocher
sans pouvoir s'en aller
discuter, sans même parler
je rêve de ce jour,
depuis toujours
sans le voir venir
sans pouvoir agir
je suis anéantie par le fait que tu sois parti
et moi aussi...
je ne peux imaginer ma vie sans toi à mes cotés
pour me réconforter
pour m'écouter
le fait de penser
que nous sommes éloignés
me fait tout oublier
même la réalité
qui est la pour me rappeler
que la vie continue
même si dans la mienne, tu n'es plus...

 

Un amour impossible

Je suis triste de te voir comme ça
Je n'ai plus la moindre goutte d'espoir
Le seul moyen de ne pas pleurer
C'est de regarder tes yeux m'ensorceler
La seule chose que tu ne vois pas
C'est cette flamme qui brûle en moi
Mais si tu n'oses la regarder
Même une seule fois
Tu ne sauras jamais ce que tu manques
Quand je rêve à toi, je suis dans tes bras
Mais ces rêves deviendront-ils réalité ?
Je souffre de ne pas te serrer contre moi
La souffrance est un sentiment
Mais hélas, c'est le seul que je connaisse
Car je l'ai toujours vécu jusqu'à aujourd'hui
Et que je présume vivre encore longtemps

 

Condamnée

Je suis si lasse
d'être pâmée devant toi
Je cherche des moyens
pour m'en sortir
Tout en fermant les poings,
C'est mon coeur que je cherche à fermer,
Et c'est toi,
Que je cherche à haïr.

Mon âme traîne,
ici et là-bas
Mon âme flâne,
ailleurs et ici-bas,
Mon âme erre
dans les rues de ta ville

Suis-je à jamais
prisonnière de ton absence?

Je cherche à fuir tes traits
Je dois me faire violence.
Comme s'il fallait
que je sois heureuse sans ta présence.

Je veux me libérer de toi,
des chaînes qu'il y a autour de mon coeur,
des chaînes qui enchaînent
mon coeur à mes sens
et mes sens qui se déchaînent
au pays de mon coeur

NON! je m'écrie,
VA-T-EN,
C'EST FINI

et toujours, mon coeur qui frémit
à l'énoncé seul de ton nom
et toujours, mon coeur qui court
après ton amour

Suis-je à jamais condamnée à t'aimer ?

 

Quand seul le temps peut nous aider

Existe-t-il une façon de noyer la peine?
Existe-t-il un antidote contre le venin de cette mort?
Existe-t-il un moyen pour stopper ce poison que tu fais couler dans mes veines?
Existe-t-il quelque chose pour détruite le mauvais sort?

Un pincement au coeur, je te vois t'éloigner vers l'océan
Vents, soufflez pour qu'il revienne à mon port
Ramenez son bateau qui disparaît à l'horizon si rapidement
S'il te plaît, ne me laisse pas seule sur l'île de la mort

N'entends-tu pas ma détresse?
N'entends-tu pas cette voix qui te supplie?
N'entends-tu pas l'écho de nos souvenirs, doux moments de tendresse?
N'entends-tu pas mon coeur qui crie à qui lui sauvera la vie?

Une larme à l'oeil, je lutte pour récupérer ce que j'ai perdu
Fougue que je réclame, viens à mon secours
Il est impensable que tout notre bonheur n'est plus
Tu as tant espéré que je te démontre de l'amour

Où est la flamme qui nous unissait?
Où est la passion qui nous enivrait?
Où est la complicité qui, entre nous, régnait?
Où est l'amour qui, en nous, grandissait?

Notre page d'histoire est lourde à tourner
Les souvenirs marqués au fer dans mon coeur, difficiles à oublier
Rayer notre amour pour toujours, je ne peux y arriver
Tout était si parfait, si bien entamé

Que s'est-il passé pour que tu prennes une telle décision?
Que s'est-il passé pour éteindre ta passion?
Que s'est-il passé pour que tu ne crois que ce n'était qu'une fausse illusion?
Que s'est-il passé pour que tu veules mettre un terme à notre relation?

J'aurais tout fait pour que nous passions à travers notre creux
Encore plus maintenant car j'ai perdu ce qui m'était le plus précieux
Te faire croire à une seconde chance est mon plus grand voeu
Je suis convaincue que nous pouvons redevenir si amoureux

Comment faire pour te convaincre?
Comment faire pour ne pas t'éloigner?
Comment faire pour passer à travers cette peine que je ne sais comment vaincre?
Comment faire pour oublier ce soir où tu m'as quittée?

Je regrette de n'avoir su profiter intensément de nos moments,
De n'avoir respecté ton indépendance, ta liberté
Je te demandes pardon d'avoir été capricieuse, d'avoir jouer à l'enfant
Maintenant il est trop tard pour retourner dans le passé

Ne t'ennuies-tu pas de nos instants de folie?
Ne t'ennuies-tu pas de l'amour que j'ai pour toi?
Ne t'ennuies-tu pas de nos mille et une péripéties?
Ne t'ennuies-tu pas de ne pas m'avoir dans tes bras?

Tu m'as aimé comme j'en ai toujours rêvé
Tu es arrivé dans ma vie au moment où je ne croyais plus au bonheur
Tu as su m'apporter tout ce qu'une personne peut désirer
Tu m'as appris à t'aimer du plus profond de mon coeur

Que se passera-t-il si tu n'es pas là pour me protéger quand j'ai peur?
Que se passera-t-il si tu n'es pas là pour me consoler quand je pleure?
Que se passera-t-il si tu n'es pas là quand j'aurais besoin de ta chaleur ?
Que se passera-t-il si tu n'es pas là pour combler mon bonheur?

Seul le temps répondra à mes questions.

 

Avec toute ma haine

Je te hais pour m'avoir laisser croire, laisser espérer!
Oui une fois de plus un homme m'a brisée!!
Tous ces jolis mots, maintenant dans la révolte
À quoi me servent-t-ils?
Tu es un traître comme beaucoup de ta race,
Je méprise ta voix, ton âme, ta vie!
Je te hais... tu m'as laissée t'aimer,
Pourtant tu savais que j'en serais détruite!
Tu as pensé à ton plaisir en premier,
Tu m'as attendrie !
Et malheureusement tu as encore ce pouvoir de me blesser,
Comme dans le temps, comme dans ces moments volés,
Comme dans ces instants de tendresse...
Combien je donnerais pour ne pas t'avoir aimé,
Adoré... à tout tes mots j'ai cru,
Oui, cru. Comme un culte, comme une démence!
J'ai espéré en vain que tu me reviendrais,
Mais comme tu ne m'as jamais appartenu,
Tu ne pouvais pas revenir me chercher,
Tu n'as même pas daigné ramasser mon coeur en partant,
Tu l'as laissé tout bêtement là, en sang,
Sans penser à mes propres sentiments.
Ce jour-là tu t'étais bien amusé,
Je pourrais parier.
Tu me disais que j'étais la seule, l'unique,
Que sans moi tu mourrais, du moins tu l'assurais,
Mais vois-tu, tu es encore en vie,
Avec la détestable capacité de me blesser, de me briser,
À toutes les fois que tu fais une conneries, c'est moi qui en souffre.
Dans mes songes tu es l'homme de ma vie,
Mais dans mes rêves éveillés tu es le méchant qui me tue,
Oui, maintenant tu m'as prouvé ton incapacité à m'aimer,
Quand vais-je pouvoir me libérer de ton emprise?
Petit à petit j'y arrive!
Et crois-moi c'était la dernière fois que tu me touchais avec des mots!

 

Catégories: Littérature
Mots-clés: amour, peine, poeme
Ajoutez un commentaire

Commentaires

Bebitte27
Bebitte27
30 sep. 07, 11h42

Je croie que c'est poémes peuvent aussi bien aller pour la mort de quelqu'un ou un amour perdu .. l'amour c'est de l'amour ...

marikalou
marikalou
30 sep. 07, 18h09

Très beau poème Bébitte, mais toi tu devrais mettre par écris tout ce que tu ressens afin de te libérer pour passer à niveau supérieur pour pouvoir te transformer et être mieux dans ton échec amoureuse et pouvoir repartir de l'avant.

Bizou...

Sangria
Sangria
30 sep. 07, 19h11

J'aime bien celui intitulé avec toute ma haine....Ça me rapelle bien des choses.....C'est une bonne idée de marikalou de te dire d'écrire ce que tu ressent...et tu n'est pas obliger de le publier....C'est à toi, de toi....:))

SOS
SOS
1 oct. 07, 13h40

Hey salut Bebitte27 !

Des 'tits poêmes, un 'tit journal personnel, des Oréo avec ça ?
Vous l'avez pas l'affaire les filles...

Une bonne brosse et une bonne BAISE, il n'y a rien de mieux pour noyer une peine d'amour !!!
Pis si ça marche pas du premier coup bin, tu recommences !!!

Ça empêche pas un coeur de saigner mais, ça fait du bien en Ta !
Moi, après six mois sa brosse, j'ai pu binbin de peine là ... j'pense ...
A pis une autre en cas que ... ;0)
Peace !

carlau
carlau
1 oct. 07, 23h13

SOS té comique mais quand tu reviens à la vie normal, t'as un mal de tête après la brosse en plus de tout... mais pour la baise... lollllll

Bebitte, ces poêmes sont vrais et touchant pour beaucoup de monde. Belle trouvaille.

SOS
SOS
2 oct. 07, 07h52

... Bon, une me traite d'animal pas du monde et l'autre de clown anormal ???
Suis-je susceptible moé là là ? Ou légèrement soupe au lait ? :oD

Mais, elles ont peut-être raison ... ;0)

... C'était bien sûr juste des 'tites niaiseries pour faire rire Bebitte27 un 'tit peu ...
J'ai un diplôme universitaire là-dedans !!!

Des 'tits poêmes, j'aime bien ça. En 1622, quand j'étais en amour avec Sissi l'Impératrice (?!), j'en écrivais dans l'temps ...

... 6 mois de baise ... Ha, s't'une idée ça !
Était-ce une invitation Carlau ? :oP
Bonne journée !
Peace !

Bebitte27
Bebitte27
3 oct. 07, 21h08

Merci Anael pour ton support..c'est très apprécier tu sais .. xx

frogflower
frogflower
18 oct. 07, 01h43

Salut ma belle, tu ne me connais pas et je ne te connais pas encore, mais dans les moments difficiles nous devons entre être humain et entre femmes surtout ! nous épauler ! Je suis avec toi par ce mot et en pensée, je sais ce que c'est d'avoir mal et surtout mon coeur est grand ouvert pour celles qui vivent des épreuves !

Alors te voilà avec une connaissance de plus et un gros calin sincère !

Martine

stelsyl
stelsyl
8 jui. 08, 10h00

Les poemes sont tres beaux mais il est important de noter les sourcces de ces recherches. Attention les droits d'auterus

markenj
markenj
5 jui. 09, 18h28

Bébitte ,je tiens a te dire que tes poemes sont pour moi ,une excéllente source de bonheur et de réconfort en ce moment noir que je me trouve .Si ce que tu as écrit est une façon pour toi de mettre sur papier tes états-d'ames ,je te comprends fortement.Toutes les histoires d'amour qui prennent fin ,sont exactement semblables ,car tout ce que tu dis dans le poeme"Quand seul le temps peut nous aider "je retrouve exactement ce que j'aurais du faire pour garder en vie ma relation et aussi ce que si y avait encore de l'espoir ,m'aurait vraiment aider a la reconquérir.En touss cas je te remercie beaucoup .Tu fais aujourd'hui partie de ceux qui ont fait du bonheur dans ma vie.
Merci

elfedu772num
elfedu772num
8 oct. 11, 18h43

merci a tout ces ecrivains car se sont de vrais ecrivains des poemes vraiment tres jolis je suis emue car beaucoup me resembles merci a vous toutes et tous  felicitation bisous patricia

miatita
miatita
5 jui. 12, 12h27

J'aime un garçon, il s'appelle Ulrich. On est sortis ensemble en 2010 et 2 semaines plus tard il a cassé. Parce qu'il aimait ma meilleure amie! J e n'ai jamais cessée de l'aimer jusqu'à présent. Depuis qu'il a cassé, on est devenus plus proches. Il m'avait dit que c'était avec moi qu'il voulait faire sa vie, hier il m'a dit que ça c'était avant et maintenant il ne sait plus quoi faire car depuis 3 ans il attend une réponse de ma meilleure amie et c'est qu'hier qu'elle a donné une réponse! Sa réponse c'était Non(non elle ne l'aime pas et non car elle veut pas sortir avec lui) et maintennant je ne sais plus quoi faire! Est ce que je l'attend encore? Est ce que je prend la décision de l'oublier à jamais? Est ce que je fais tout pour lui plaire? Je ne sais plus quoi faire! J'ai besoin de vous, de vos conseils, s'il vous plait!

               Mercii de bn coeur à ceux qui vont m'aider! Merci beaucoup!

miatita
miatita
5 jui. 12, 12h30

salut à tous! Jaurais besoin d'aide s'il vous plait!

chevalier1OOvie
chevalier1OOvie
13 déc. 12, 16h06

j'aime beaucoup"Avec toute ma haine" sa fait carrément du bien qu'on se liber pour faire un bon départ   

chevalier1OOvie
chevalier1OOvie
13 déc. 12, 16h11

miatita je crois que la meilleur façon de vivre la vie c'est éviter toute regrets alors je pense que tu dois faire de ton mieux pour éviter toute regrets  

lii2ndsey
lii2ndsey
23 jan. 13, 12h34

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire. Si vous n'êtes pas membre, inscrivez-vous!
Fermer

Publicité